Décembre 2014

Campagne nationale (télés,...) contre les violences faites aux femmes (mais les hommes décédés sont sans importance...)

Les femmes victimes de violences conjugales pourront plus facilement porter plainte contre leurs agresseurs, a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un entretien publié sur le site du Parisien. Une convention avec la police en matière de violences faites aux femmes sera présentée mardi à Paris par Bernard Cazeneuve et ses collègues de la Justice, des Affaires sociales et des Droits des femmes, Christiane Taubira, Marisol Touraine et Pascale Boistard. 

En 2013, 121 femmes sont décédées, victimes de leur compagnon ou ex-compagnon", souligne Bernard Cazeneuve, qui veut apporter une "réponse pénale et sociale" à ces violences "inacceptables". 

___________________________________________________________________

Quelle est la réalité en matière d'homicides conjugaux ?

D’après Délégation aux victimes (DAV)
http://www.inhesj.fr/sites/default/files/files/ondrp_bm/ft_violences_couples_3919_cr.pdf

2013 : Violences entre conjoints ayant entraîné la mort
            60% de femmes et 40 % d’hommes décédés

146 victimes d'homicides commis par conjoint ou ex-conjoint
auxquelles il faut ajouter 54 auteurs qui se sont suicidés ensuite

Conséquences des drames de la séparation, conflits sur la garde des enfants, crimes passionnels,
violences conjugales, folie,...
Les deux causes identifiées dominantes sont : la séparation, et à moindre titre la dispute

soit un total de 200 décès (121 femmes et 79 hommes)

Plutôt que de marteler la culpabilité des seuls hommes dans un pur esprit de discrimination sexuelle,
ne serait-il pas plus humain d'examiner objectivement les causes réelles qui sont à la source de ces
drames et d'essayer une prévention adaptée au lieu de promouvoir une haine des sexes ?

 ____________________________________________________________________

Rappel : (en 2007 :  258 conjoints décédés suite à drames conjugaux)
( 192 meurtres suivis de 66 suicides - Deux morts sur trois sont des femmes )

Mesure des violences entre conjoints
( Observatoire National de la Délinquance  -  INHES / OND  Rapport 2008   )


" En 2007,  192 personnes (166 femmes et 26 hommes ) sont décédées, victimes d'un homicide volontaire ou de violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner commis par leur conjoint (...) (En plus) 74 morts collatérales (dont 66 suicides d'auteurs) sont directement liées à ces crimes sur conjoint. "